LUNTANGO (STRANGER)

FILMFORUM IM MUSEUM LUDWIG   Ticketshop

LUNTANGO signifie “étranger”. C’est le sentiment qui habite en permanence Muhammed, originaire de la région de Sénégambie et vivant depuis 10 ans en Allemagne. Au sein de sa famille et pour ses amis en Afrique de l’Ouest, il est considéré comme un Européen. En Allemagne, on lui demande quand est-ce qu’il compte rentrer chez lui. Par le biais de la photographie, l’activiste tente d’exprimer ce que cela signifie aujourd’hui d’être Noir, en exil et migrant.

En 2019, la Fondation Rosa Luxemburg Tunis, en coopération avec les bureaux de la Fondation à Dakar, Dar-es-Salaam et Johannesburg, a invité dix cinéastes de divers pays africains à réaliser des courts métrages sur le thème de la migration du point de vue du Sud sous le titre “10 views migration“. Ager Oueslati, cinéaste et Hildegard Kiel, coordinatrice de la Fondation Rosa-Luxemburg présentent quatre projets filmiques (Durée totale: 69 min.)

En coopération avec la Fondation Rosa-Luxemburg et le Museum über die Migration in Deutschland e. V. (DOMiD)

LUNTANGO (STRANGER) Regie: Vanessa Macedo, Mohammed Jadama, digital, OF m. dt. UT, 17 min

Guests

Hildegard Kiel travaille depuis de nombreuses années dans le domaine international, à l’intersection entre la culture et la politique de développement. Elle a vécu plus de 20 ans en Tanzanie où elle a notamment créé et dirigé la Dhow Countries Music Academy de Zanzibar. Elle s’intéresse particulièrement aux formes d’expression culturelles et à leur importance pour les évolutions sociétales. Depuis 2019, elle travaille comme chargée de projet pour l’Afrique du Nord et de l’Est à la Fondation Rosa Luxemburg à Berlin.

Ager Oueslati est née en 1987. La réalisatrice, journaliste et photographe a des racines françaises, algériennes et tunisiennes. Depuis plus de dix ans, elle se consacre à l’histoire de la migration à travers le photojournalisme et le cinéma. EXILÉE, réalisé en 2019, est son premier court métrage. Actuellement, elle fait des recherches pour son premier long métrage, dont le titre provisoire est YOU DON'T DIE TWO TIMES.