SOLEIL Ô

27.8. Jeudi

19:00 Filmforum Museum Ludwig

R: Med Hondo;

Mauretanien/Frankreich 1970;

OF arab./frz. m. engl. UT; DCP; 98 min.

<< (…) le seul moyen d‘en sortir c‘est la nationalisation des salles de cinéma et des circuits de distribution. Oui, nous avons besoin d’un cinéma national, parce que tout a un temps : Il y a un temps pour souffrir, un temps pour penser et un temps pour dire la vérité. Ce moment est maintenant venu. >> (Med Hondo: Les bicots nègres vos voisins, 1973) Paris dans les années 1960 : à la recherche d’un appartement et d’un emploi, un migrant mauritanien est confronté au racisme et à l’indifférence de la société française. Dans un mé- lange de cinéma-vérité, de satire, de surréalisme et d’un mon- tage eisensteinien, le premier film de Med Hondo dénonce les effets et les déraillements du colonialisme et du capitalisme. Un acte de rage et de libération, qui l’a soudainement rendu célèbre en tant que voix d’un cinéma africain politiquement engagé et avant-gardiste.

En coopération avec Filmforum NRW e. V. dans le cadre du programme HISTOIRES DU CINEMA: MANIFESTES