RÉALITY VIRTUELLE

Dans le cadre du 17ème Festival du film africain, FilmInitiativ Köln e.V. présente, en coopération avec la bibliothèque municipale de Cologne, une sélection de productions en réalités virtuelles. La contribution sud-africaine explore de nouvelles formes d’expressions tandis que les productions sud-soudanaise s’appuient sur des vidéos à 360° dans le cadre du projet éducatif « My People, Our Stories ».

Productions du Afrique du Sud et Soudan du Sud

24.09.- 28.09.19 ZENTRALBIBLIOTHEK (4ème Étage)

Di & Do 15:00 – 20:00, Mi & Fr 14:00 – 18:00, Sa 11:00 – 15:00
Entrée gratuite

AZIMUTH

Regie: Nirma Madhoo;

Südafrika/Australien 2019; ohne Worte; 7 min.

AZIMUTH est une sorte de film expérimental sur la mode qui met en cause les représentations stéréotypées des identités africaines. Ici, la mode contemporaine est présentée devant une architecture sudafricaine qui apparait comme futuriste, dans le style du « brutalisme ».

NO CLEAN WATER

Regie: Doris Kade & Rose Keji;

Südsudan 2017; OF m. engl. UT; 3 min.

Dans NO CLEAN WATER les journalistes sud-soudanaises Doris Kade et Rose Keji pointent du doigt les difficultés pour accéder à l’eau potable, au Soudan du Sud, pendant la guerre civile.

LIVING WITH DISABILITY

Regie: Maura Ajak & Ray Okech;

Südsudan 2017; OF m. engl. UT; 3 min.

LIVING WITH DISABILITY raconte l’histoire de Kim Bany, qui a perdu une jambe pendant la guerre civile mais qui joue malgré tout au basket et qui veut encourager d’autres per-sonnes handicapées au Soudan du Sud à en faire autant.

WORKING FOR EDUCATION

Regie: Rita Lado & Cosmas Mundu;

Südsudan 2017; OF m. engl. UT; 3 min.

WORKING FOR EDUCATION s’appuie sur l’exemple d’Al Amine, un garçon de 13 ans pour rappeler que 70% des enfants ne vont pas à l’école au Soudan du Sud et doivent travailler pour pouvoir soutenir leur famille. Ainsi, Al Amine travaille dans un atelier après les heures d’école.

LEAVING GANGS BEHIND

Regie: Gale Julius Dada & Tande Elias;

Südsudan 2017; OF m. engl. UT; 3 min.

Au centre de LEAVING GANGS BEHIND il y a Alex, 12 ans. Comme 40% des jeunes au Soudan du Sud, il n’a pas trouvé de travail et il a tenté de survivre en volant à droite et à gauche. Et puis, il arrive à s’en sortir en produisant de la musique et tente alors d’offrir des perspectives aux membres de son gang à travers la musique, la danse et le sport.