Programme d'accompagnement

Comme toujours, l’ouverture du festival se fera en musique, cette fois avec le jeune musicien camerounais Melchi VE (le 19 septembre).

MUSIQUE LIVE

FILMFORUM IM MUSEUM LUDWIG

19.09. JEUDI

19:00

MELCHI VE

D’OUVERTURE DU FESTIVAL AVEC MUSIQUE LIVE

Melchi VE est né au Cameroun. Sa musique – un mélange de musique du monde, de reggae et de pop – raconte des expériences issues de son enfance et décrit les réalités de la société camerounaise. Il chante en Bamoun, sa langue maternelle et en Camfranglais, une langue familière, popu-laire chez les jeunes. Ses chansons thématisent le quotidien dans des villages de l’ouest du Cameroun, la situation des femmes et des enfants et la signification de la solidarité et de l’amour. Il décrit la vie dans les grandes villes du Cameroun et comment les gens y surmontent les difficultés avec optimisme, humour et inventivité. Melchi a commencé à chanter en 2008 et a d‘abord appris à jouer du piano classique puis de la guitare. Il se produit en solo avec une guitare acoustique et crée divers rythmes et sons électroniques, y compris en live.

Entrée gratuit

BEGLEITPROGRAMM

Cologne (post) colonisation

Rendez-vous : devant „Em Golde Kappes“, Neusser Str. 29

22.09. DIMANCHE

12:00

29.09. DIMANCHE

12:00

Cologne (post) colonisation – une visite guidée critique de la colonisation dans le « quartier africain » de Nippes

Avec Bebero Lehmann (historienne / journaliste)

Inscription: mail@filminitiativ.de , + 49 221 – 46 96 243

Prix: 8 Euros / 6 Euros (réduit)

L’empire colonial allemand remonte à plus d’un siècle. Pourtant, certaines structures et façons de pensée colonialistes imprègnent aujourd’hui encore notre cohabitation. Dans de nombreuses villes, des noms de rue ont un rapport avec le passé colonial allemand. Ce chapitre de l’histoire allemande n’arrive dans la mémoire collective que de façon insidieuse. Qui, par exemple, sait pourquoi la ville de Cologne était considérée, au début du 20ème siècle, comme la « métropole coloniale » de l’Occident. Ou, comment le juriste Rudolph Manga Bell a porté plainte, dans son pays d’origine, contre la domination coloniale allemande. Ou encore, comment des personnes noires se sont organisées, sous la République de Weimar, pour lutter contre le colonialisme et le racisme. A travers cette visite guidée critique de la colonisation, le « quartier africain » de Cologne devient un lieu public d’enseignement et de mémoire grâce auquel le passé colonial de Cologne et de l’Allemagne est thématisé et sa continuité interrogée. Bebero Lehmann est historienne et journaliste. Elle propose des visites guidées critiques de la colonisation à Cologne et s’engage dans l’initiative nationale « Decolonize Deutschland ». En février 2019, elle a été à l’origine du premier Black History Month à Cologne.

Comme en 2018, l’association de KITMA propose en outre des ateliers sur des sujets trai-tés dans une sélection de films du festival. Un atelier sur le cinéma noir au Brésil est également proposé pour les étudiants de première année de l’Institut d’études latino-américaines de l’Université de Cologne et toutes autres personnes intéressées.

WORKSHOPS DE KITMA e.V.

FILMFORUM IM MUSEUM LUDWIG

21.09. SAMEDI

17:00

ATELIER (KiTma e.V.)

Sociométrie – Voir, reconnaître et comprendre les interdépendances de la globalisation

Souvent, des thèmes comme le climat, le racisme, la migration, le (post)colonialisme et la globalisation économique sont considérés chacun de manière isolée ce qui empêche une analyse fine des défis qui sont apparus avec la mondialisation. C’est de ce constat qu’est née l’idée de l’apprentissage globale, une approche qui souhaite mettre en évidence les liens complexes qui existent entre ces problématiques indépendantes… en apparence. L’image globale qui ressort de cette analyse permet d’identifier des causes, de remettre en question les points de vue dominants et de trouver des solutions globales pour notre monde. Dans ce séminaire, nous souhaitons présenter le concept de la sociométrie, de ses méthodes interactives et donner un aperçu des interdépendances qui existent entre les différentes thématiques.

Entrée gratuit

FILMFORUM IM MUSEUM LUDWIG

21.09. SAMEDI

19:30

ATELIER (KiTma e.V.)

La résistance – Quand réclamer ne sert plus à rien !

Après EVERYTHING MUST FALL (Sa 21.09. 17:00 h)

La plupart des grands acquis civils – que ce soit sur la question de l’égalité des sexes, les conditions de travail ou la protection de la nature etc. – n’ont pas été obtenus parce que certains sont gentiment allés les réclamer aux puissants ou parce que ces derniers ont fait acte de bienveillance. Ils sont bien plus le fait d’une résistance énergique d’un ou de quelques individus qui ont, par leur initiative, mis tout un mouvement en branle. En s’appuyant sur le film EVERYTHING MUST FALL nous souhaitons discuter avec vous de la légitimité et des limites de la désobéissance civile. Quand est-il légitime d’aller à l’encontre du droit en vigueur pour plus de justice ? Où commence la zone grise ? Quel pouvoir détient chaque individu ? Voici quelques exemples des questions que nous voudrions explorer avec vous lors de ce séminaire auquel vous êtes les bienvenus. Rehad Desai, le réalisateur sud-africain du film EVERYTHING MUST FALL assistera à notre atelier ainsi qu’un autre invité surprise qui nous donnera un point de vue approfondi sur une initiative connue et controversée des environs de Cologne.

Entrée gratuit

FILMFORUM IM MUSEUM LUDWIG

22.09. DIMANCHE

14:30

ATELIER (KiTma e.V.)

Pauvreté et richesse – une question de définition

Après SYSTEM K (Dim 22.09. 12:00 h)

Dans cet atelier, nous voulons nous pencher sur les mots « pauvre » et « riche ». Comment la richesse est-elle définie dans notre société ? D’où vient la richesse et comment est-elle répartie ? Comment devient-on riche ? Combien vaut la performance dans une méritocratie et comment s’y prendre avec la jalousie ? Ces questions seront, entre autres, au centre de ce séminaire interactif. Nous utilisons pour ce faire des méthodes éprouvées et faisons appel aussi bien à des théories scientifiques qu’à des points de vue dominants au sein de la société majoritaire.

Entrée gratuit

FILMFORUM IM MUSEUM LUDWIG

22.09. DIMANCHE

18:00

ATELIER (KiTma e.V.)

L’amer héritage de la colonisation – qu’en est-il aujourd’hui ?

Avant African Shorts Ostafrika (Dim 22.09. 20:30 h)

Même si l’époque de la colonisation est officiellement achevée, nombreux sont les disparités structurelles et les stéréotypes qui persistent. Dans cet atelier, nous voulons attirer l’attention sur les structures postcoloniales et considérer avec vous la situa-tion actuelle dans les anciennes colonies. Nous voulons aussi porter notre regard sur les motivations qui poussent les gens de ces pays à fuir et à émigrer. Sommes-nous sur la bonne voie vers un monde plus juste ou nous dirigeons-nous, au contraire, vers toujours plus de séparations et d’inégalités ? Nous abordons ces questions avec des méthodes interactives qui nous permettront de changer de perspective et de nous pencher sur cette thématique de façon différenciée.

Entrée gratuit

FILMFORUM IM MUSEUM LUDWIG

27.09. VENDREDI

20:00

ATELIER (KiTma e.V.)

Le « multi-kulti » est mort ? L’Allemagne entre diversité et culture dominante

L’expression « multi-kulti » (multiculturel en allemand) semble s’être peu à peu vidée de son sens premier. La diversité est de plus en plus perçue comme une menace. Nous voulons nous pencher sur les peurs et les faits relatifs à cette thématique et nous concentrer, entre autres, sur les questions suivantes : que signifie identité et culture à l’époque actuelle ? Qui est étranger, qui est allemand et qui décide de ces questions ? Où se termine l’intégration et où commence l’assimilation ? Nous allons tenter de répondre à ces questions à l’aide des méthodes interactives et d’un échange que nous espérons intense.

Entrée gratuit

FILMFORUM IM MUSEUM LUDWIG

28.09. SAMEDI

18:00

ATELIER (KiTma e.V.)

« Chacun est l’artisan de sa fortune » – l’aspiration au changement

Le thème de la migration n’a jamais été autant présent dans la tête des gens et à la Une des journaux en Allemagne et en Europe. Dans cet atelier, nous voulons considérer la perspective des premiers concernés. Nous nous appuierons pour cela sur un changement de perspective à travers des méthodes fiables qui nous permettront d’examiner les raisons qui poussent à la migration et leur bienfondé. La politique isolationniste européenne sera également abordée, elle aussi du point de vue de sa légitimité.

Entrée gratuit

FILMFORUM IM MUSEUM LUDWIG

28.09. SAMEDI

20:00

ATELIER (KiTma e.V.)

Le système de l’économie mondiale – deux facettes d’une même réalité 

Jamais le monde n’a été aussi globalisé qu’aujourd’hui. Mais qui sont les gagnants et qui sont les perdants d’un système économique mondial ? En nous appuyant sur un jeu d’échange de perles, nous voulons refléter la réalité et mettre en évidence des relations de pouvoir économique afin de nommer les avantages et les inconvénients ou les aspects critiques de notre système économique et formuler des solutions envisageables.

Entrée gratuit

 

Tous les séminaires sont soutenus par le „Bundesprogramm Demokratie Leben“.

 

 

Dans le cadre du 17ème Festival du Film Africain de Cologne FilmInitiativ Köln e.V. et la Zentralbibliothek Köln invitent à la table ronde SAMBA DE FASCISMO – Is Brazil headed for a dictatorship ?

STADTBIBLIOTHEK KÖLN

23.09. MONTAG

19:00

TABLE RONDE

SAMBA DE FASCISMO

Is Brazil headed for a dictatorship?

Intro:

Myriam „Mymmi“ Chebabi

(Croquis du Brésil de la session 2019 d’Immis)

Inputs:

Gabriel Martins (réalisateur, Brésil)

Carola Saavedra (Écrivaine, actuellement en exil à Cologne)

Barbara Santos (Actrice et Autrice)

 

Le Brésil abrite la plus grande diaspora africaine. Plus de la moitié des Brésilien.nes ont des ancêtres africains. Ces dernières années ont vu apparaître une scène cinématographique noire remarquablement créative. Mais depuis l’arrivée au pouvoir du président d’extrême droite Jair Bolsonaro début 2019, non seulement leur existence mais aussi la démocratie tout entière est menacée. C›est ce qu›a thématisé la présidente brésilienne de la session de carnaval des immigrés Myriam «Mymmi» Chebabi dans son sketch «Samba de Fascismo». Le réalisateur Gabriel Martins, l’écrivaine Carola Saavedra et l’actrice Barbara Santos débattent de la situation dans leur pays.

Entrée gratuite

 

En coopération avec Camões – Instituto da Cooperação e da Língua (Portugal), Portugiesisch-Brasilianisches Institut der Universität zu Köln, CineBrasil, Cinema Negro, Informationsstelle Lateinamerika e. V. (ila), Köln-Rio e. V. & Kino Latino Köln

Melchi VE

Atelier KiTma e.V. (2018)

Bebero Lehmann

Jean Wyllys

Carola Saavedra

Myriam Chebabi

Gabriel Martins